Partenaires

Ils nous soutiennent…

Depuis 1994, chaque année, l’enseigne reverse 10 % de ses bénéfices nets à sa Fondation, conformément à l’engagement écologique de sa charte fondatrice.
Plus qu’un simple mécène, la Fondation, sous l’égide de la Fondation de France, se positionne en tant qu’initiatrice de projets en France métropolitaine, en Afrique francophone, en Outre-mer, en Belgique et en Suisse.  La Fondation Nature et Découvertes soutien  « Les mal-aimés, j’adore ! » dans le cadre de son appel à projet « Épanouissement et éducation des enfants au cœur de la nature».
www.fondation-natureetdecouvertes.com

L’Office français de la biodiversité (OFB), est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s’agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité ainsi qu’à la gestion équilibrée et durable de l’eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique.

 Le nouvel établissement répond à trois enjeux majeurs :  

  • Simplifier l’organisation par le rapprochement des expertises complémentaires de l’AFB et de l’ONCFS pour une meilleure lisibilité de leurs actions au service d’une seule et même stratégie.
  • Coordonner pour renforcer l’efficacité des politiques publiques dans les domaines du climat, de l’eau et de la biodiversité. L’opérateur renforcera également son ancrage et son maillage territorial en développant et en consolidant les partenariats avec les régions en métropole et dans les outre-mer, ainsi qu’avec les collectivités d’outre-mer. La dynamique de création d’agences régionales de biodiversité sera donc poursuivie.
  • Renforcer l’action territoriale pour garantir un partage équilibré des usages et des espaces naturels, le respect des règles de protection de l’environnement et le maintien d’un environnement de qualité. Dans le cadre de la création de l’OFB, les pouvoirs des inspecteurs de l’environnement seront renforcés, afin qu’ils puissent constater plus efficacement les infractions environnementales et qu’elles soient ainsi mieux sanctionnées.

https://ofb.gouv.fr/

Le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire entretient de longue date un partenariat solide avec les acteurs de la société civile que sont les associations. Ces organismes divers accompagnent, diversifient, enrichissent l’action publique dans le domaine de la protection de l’environnement voire lui ouvrent de nouvelles perspectives.
De nombreuses associations facilitent la participation des citoyens à l’élaboration et au suivi des politiques publiques dans ce domaine. La relation du ministère avec les associations se concrétise notamment par des relations fondées sur le contrat, la transparence et l’évaluation.
www.ecologique-solidaire.gouv.fr

La région Grand Est, riche de ses expériences passées et de ses dynamiques locales, est fortement engagée en faveur de l’éducation à la nature, à l’environnement et au développement durable. En concertation avec les réseaux et les partenaires présents sur les 3 territoires alsaciens, champardennais et lorrains, la Région a notamment lancé plusieurs appels à projets destinés au jeune public et au grand public.
La Région Grand Est, consciente du rôle joué par la FCPN en matière d’éducation à la nature sur son territoire et de la complémentarité entre leurs actions soutient la FCPN et son projet de campagne sur les mal-aimés.
www.grandest.fr

La direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative élabore, coordonne et évalue les politiques en faveur de ces trois domaines. Elle contribue à la coordination des actions interministérielles concernant la jeunesse et la vie associative.
Les politiques de jeunesse sont conçues dans une démarche d’éducation populaire.  Elles s’intéressent à tous les publics par le soutien aux associations nationales ou locales. Elles favorisent l’approche transversale des questions de jeunesse et l’animation générale ou le suivi des politiques en direction des jeunes. Elles s’inscrivent également dans la stratégie nationale de développement durable.
www.education.gouv.fr
www.jeunes.gouv.fr
www.associations.gouv.fr